Henri Teissier était profondément attaché à l'Algérie et avait une grande estime pour son peuple

Publié le : mardi, 01 décembre 2020 18:29   Lu : 2 fois

ALGER - Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a adressé à la famille de l'ancien archevêque d'Alger, Mgr. Henri Teissier, décédé mardi à Lyon à l'Age de 91 ans, un message de condoléances dans lequel il a affirmé que le défunt "était profondément attaché à l'Algérie et avait un grand estime pour les Algériens".

L'ancien archevêque d'Alger, Mgr. Henri Teissier, dont nous avons appris le décès aujourd'hui, était profondément attaché à l'Algérie et avait une grande estime pour les Algériens, avec lesquels il avait passé toute sa vie", a écrit M. Djerad sur sa page officielle Facebook.

"Mes sincères condoléances à la famille et aux proches du défunt, dont nous connaissons la passion pour l'histoire de l'Algérie. Il avait mis en lumière les mémoires de l'Emir Abdelkader et n'avait de cesse de défendre les valeurs de tolérance, de coexistence et de dialogue inter-religieux", lit-on dans le message de condoléances du Premier ministre.

Né le 21 juillet en 1929 à Lyon en France, Henri Teissier est un évêque catholique franco-algérien ordonné, d'abord, prêtre pour le diocèse d'Alger  en 1955, puis nommé Evêque d'Oran par le Pape Paul VI en 1972, avant de devenir Archevêque d'Alger en 1988.

Profondément attaché à l'Algérie dont il obtient la nationalité en 1966, il a de tout temps prôné le dialogue inter-religieux.

Lors d'une Conférence-débat sur les religions monothéistes intitulée "Paix et tolérance", Mgr Teissier disait que le terme "Salam" constitue un des fondements du christianisme, estimant que l'Islam, le Christianisme et le Judaïsme sont certes trois religions différentes, mais ont une source et une finalité commune, à savoir le bonheur de l'humanité.

Henri Teissier était profondément attaché à l'Algérie et avait une grande estime pour son peuple
  Publié le : mardi, 01 décembre 2020 18:29     Catégorie : Algérie     Lu : 2 foi (s)   Partagez