Décès d'Henri Teissier : un homme de paix qui œuvrait pour le vivre-ensemble

Publié le : mercredi, 02 décembre 2020 10:48   Lu : 5 fois
Décès d'Henri Teissier : un homme de paix qui œuvrait pour le vivre-ensemble

ALGER- L'ex-archevêque d'Alger Henri Teissier, décédé mardi à Lyon (France) d'un accident vasculaire cérébral (AVC), était un homme de paix et de dialogue qui œuvrait pour le vivre-ensemble, travaillant sans cesse au renforcement de l'amitié islamo-chrétienne.

Dans un message de condoléances publié sur sa page officielle Facebook, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a salué la passion du défunt pour l'Histoire de l'Algérie, et son engagement pour la défense des valeurs de tolérance.

"Mes sincères condoléances à la famille et aux proches du défunt, dont nous connaissons la passion pour l'Histoire de l'Algérie. Il avait mis en lumière les mémoires de l'Emir Abdelkader et n'avait de cesse de défendre les valeurs de tolérance, de coexistence et de dialogue interreligieux", a-t-il écrit dans son message.

"L'ancien archevêque d'Alger, Mgr. Henri Teissier, dont nous avons appris le décès aujourd'hui, était profondément attaché à l'Algérie et avait une grande estime pour les Algériens, avec lesquels il avait passé toute sa vie", a encore ajouté M. Djerad.

Le président du Conseil de la nation par intérim, Salah Goudjil a estimé qu' "avec la disparition d'Henri Teissier, digne héritier de Monseigneur Duval qui a soutenu, sincèrement, la glorieuse Révolution de novembre, l'Eglise catholique, mais aussi toute la sphère religieuse en Algérie, perdent un de leurs fidèles serviteurs".

Pour sa part, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi a relevé, dans son message de condoléances, l'attachement de Mgr. Henri Teissier à l'Algérie qu' "il n'a jamais quittée, même durant les pires moments de son Histoire", soulignant que le défunt "a été son défenseur" et "le témoin du respect du principe de la liberté religieuse en Algérie, épousant aussi les causes nationales".

Il a ainsi salué sa "grande connaissance de la culture arabo-musulmane" et son engagement pour le dialogue civilisationnel et pour le vivre-ensemble.Profondément attaché à l'Algérie, le défunt a opté pour la nationalité algérienne dès 1966.

Dans un témoignage recueilli par l'APS, l'ancien ministre et lauréat du prix Unesco du Dialogue des cultures, Mustapha Cherif, a relevé que le défunt "a aimé l'Algérie et le pays du 1er Novembre l’a fait sien, en lui accordant notamment  la nationalité en 1966".


Lire aussi: Décès de Mgr Teissier : la scène religieuse perd "un de ses fidèles serviteurs"


"Digne héritier de Monseigneur Duval qui s’est engagé aux côtés du peuple algérien durant la glorieuse Révolution, Mgr Henri Teissier représentait la figure de ces prêtres catholiques profondément humains", a encore souligné M. Cherif.

Artisan convaincu du dialogue interreligieux, Mgr Henri Teissier a "toujours œuvré pour le vivre-ensemble et en paix", a soutenu M. Cherif, rappelant que lors d’un colloque international islamo-chrétien tenu à Cordoue (Espagne) en 1974, feu Teissier est intervenu auprès de l’évêque de Cordoue pour permettre au groupe de participants musulmans "d'accomplir célébrer la prière du vendredi au sein de la célèbre Mosquée de Cordoue".

De son côté, le secrétaire général au Haut Conseil islamique (HCI), Bouzid Boumediene, a qualifié, Mgr Teissier d'"Algérien nationaliste ayant œuvré durant toute sa vie pour la promotion des valeurs humaines".

 "Mgr Teissier a su contribuer profondément à instaurer un climat de tolérance et de dialogue entre les différentes communautés", a noté M.Boumediene, insistant sur le fait que "cette grande personnalité religieuse a choisi de rester en Algérie durant la décennie noire".

"Amoureux de l'Algérie, de son peuple, de sa langue et de sa culture, passionné par la personnalité de l'Emir Abdelkader, Mgr. Teissier est aussi celui qui a guidé l'Eglise d'Algérie dans la tourmente des années 1990", a tenu à rappeler, de son côté Mgr Paul Desfarges, archevêque d'Alger.Né le 21 juillet en 1929 à Lyon, Henri Teissier est décédé à l'âge de 91 ans.

Cet évêque catholique franco-algérien a été ordonné prêtre pour le diocèse d'Alger en 1955. Il est nommé Evêque d'Oran par le Pape Paul VI en 1972, avant de devenir Archevêque Coadjuteur pour le Cardinal Duval à Alger en 1980, puis Archevêque d'Alger en 1988 jusqu'en 2008.Le défunt qui a longtemps vécu à Tlemcen (Ouest d'Alger), sera inhumé en Algérie, selon  Mgr Paul Desfarges.

Décès d'Henri Teissier : un homme de paix qui œuvrait pour le vivre-ensemble
  Publié le : mercredi, 02 décembre 2020 10:48     Catégorie : Algérie     Lu : 5 foi (s)   Partagez