Décès de Idir: disparition d'une icône de l'art algérien

Publié le : lundi, 04 mai 2020 08:56   Lu : 305 fois

ALGER - La disparition de l'icône de la chanson kabyle, Idir, aura suscité l'émoi des personnalités politiques ainsi que chez les innombrables fans saluant la mémoire de l'artiste et regrettant la perte d'une "icône de l'art algérien".

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a adressé dimanche un message de condoléances à la famille de l'artiste Idir, décédé samedi soir, le qualifiant "d'icône de l’art algérien, à la renommée internationale".

"J’ai appris avec beaucoup de regret et de tristesse la nouvelle de la disparition de feu Hamid Cheriet, connu sous le nom artistique d’Idir, l’icône de l’art algérien, à la renommée internationale, a écrit le chef de l’Etat sur son compte Twitter.


Lire aussi: Personnalités du monde de la culture et internautes saluent la mémoire de Idir


Le président du Conseil de la nation par intérim Salah Goudjil a également présenté ses condoléances à la famille d'une "icône de l'art algérien authentique".

"Affecté par cette disparition", le Premier ministre Abdelaziz Djerad, qui a adressé un message de condoléances à la famille de Idir,a qualifié l'artiste de "grande perte pour l'Algérie" ajoutant que l'Algérie perdait "un de ses plus grands artistes" qui restera présent dans les mémoires par son œuvre.

Dans un message de condoléances la ministre de la Culture Malika Bendouda a considéré que la "disparition d'un artiste de la trempe d'Idir laisse un grand vide dans le monde de l'art algérien".

Le ministre de la Communication et Porte-parole du Gouvernement, M. Ammar Belhimer, a également  adressé ses condoléances à la famille de cette icône de la chanson algérienne où il dit en évoquant cette disparition "Tlam yugh tamurt, assmi i d-ewwedh lmut". L'obscurité a envahi le pays quand la mort est arrivée".

"Attristé" par la perte de cet "immense auteur-compositeur qui a marqué plusieurs générations", le Directeur Général de l’agence Algérie Presse Service (APS), Fakhreddine Beldi a adressé un message de condoléances à la famille de l'artiste qu'il considère comme "l'un des rares enfants de l’Algérie qui ont su revisiter notre patrimoine culturel ancestral et le riche terroir de Kabylie pour porter et promouvoir cet art au delà de nos frontières" et "s'ouvrir sur d'autres cultures".

Saluant la mémoire de cet artiste qui a œuvré par son art pour "le rapprochement entre les cultures", le Directeur général de la radio algérienne Djamel Sanhadri a également adressé ses condoléances à la famille de l'artiste.

Le Directeur général de la télévision algérienne Ahmed Bensebane a lui aussi adressé ses condoléances à la famille du défunt.

Idir est décédé dans la nuit du samedi à dimanche dans un hôpital parisien, à l'âge de 71 ans des suites d'une longue maladie.

Décès de Idir: disparition d'une icône de l'art algérien
  Publié le : lundi, 04 mai 2020 08:56     Catégorie : Culture     Lu : 305 foi (s)   Partagez