Un plan précis pour dynamiser les établissements culturels

Publié le : jeudi, 29 octobre 2020 17:41   Lu : 8 fois
Un plan précis pour dynamiser les établissements culturels

ADRAR- La ministre de la Culture et des arts, Malika Bendouda, a affirmé, jeudi à Adrar, que son département s’attèle à l’élaboration d’un plan précis pour la dynamisation des établissements culturels et leur exploitation optimale.

"Le ministère de la culture s’attèle à l’élaboration d’un plan précis pour l’exploitation optimale, en coordination avec les partenaires, des établissements du secteur et l’amélioration du volet de la formation pour promouvoir les activités culturelles", a indiqué Mme. Bendouda lors de l’inspection de structures culturelles dans cette wilaya.

Elle a signalé que cette visite, inscrite au titre de la participation, avec la population locale, aux festivités de célébration du Mawlid Ennabaoui (anniversaire de la naissance du prophète Mohamed QSSSL), a permis de prendre connaissance des "importantes potentialités culturelles existantes dans la région et sous-exploitées, à l’instar du Palais de la culture".

Mme. Bendouda s’est enquise, lors de la visite de cette structure (palais), des différents structures de cet acquis culturel, avant de visiter une exposition d’associations et troupes théâtrales et de potentialités artistiques, plasticiens et artisans notamment.

Elle a, sur site, appelé à accompagner les plasticiens pour leur permettre d’exploiter ces espaces d’exposition et d’aider les artisans à écouler leurs produits, avant de faire part, après avoir écouté les préoccupations des troupes théâtrales, de l’examen par son département des dispositions et mesures pour lever le gel sur le projet de réalisation d’un théâtre régional à Adrar.

Au volet de la promotion des activités culturelles, la ministre a indiqué que "son département travaille sur un programme de formation en direction des associations théâtrales, professionnelles et amatrices".

Une opportunité, a-t-elle estimé, pour accompagner les véritables activités théâtrales et écouter les doléances et suggestions des jeunes liées aux questions de la formation.

La ministre a également visité le centre national des manuscrits, ouvert en 2006 à Adrar, où elle s’est enquise des efforts de protection de ce patrimoine et les techniques utilisées en vue de répertorier, entretenir et numériser les manuscrits.


Lire aussi: Mawlid: lancement de la caravane culturelle "El Manara"


Elle a mis l’accent sur la nécessité de promouvoir la mission de ce centre spécialisé dans la préservation du patrimoine ancestral de l’Algérie à travers, a-t-elle dit , le concours des propriétaires des Khizanate (bibliothèques privées) de manuscrits pour sauver ce legs séculaire de la dégradation.

Cette visite a été mise à profit par la ministre pour présider une cérémonie en l’honneur d’artistes, tous genres confondus, de la région et de s’enquérir de la situation sociale de certains d’entre eux, à l’instar du chanteur engagé Tayeb Aboubi que la ministre s’est engagée à prendre en charge.

Mme. Bendouda a inspecté, par ailleurs, la bibliothèque principale de lecture publique d’Adrar et a pris connaissance du modèle d’adhésion "Zéro Papier" à cette structure, utilisant simplement la carte d’identité nationale biométrique.

Elle a salué les efforts des responsables de cette structure devenue pionnière en matière de numérisation et ayant drainé un grand nombre d’abonnés.La ministre de la Culture et des arts, a achevé sa visite de travail de deux jours dans la wilaya d’Adrar par une réunion de concertation avec les associations culturelles locales.

Un plan précis pour dynamiser les établissements culturels
  Publié le : jeudi, 29 octobre 2020 17:41     Catégorie : Culture     Lu : 8 foi (s)   Partagez