Les associations appelées à poursuivre leurs activités pour la généralisation de la langue tamazight

Publié le : dimanche, 21 février 2021 19:35   Lu : 201 fois
Les associations appelées à poursuivre leurs activités pour la généralisation de la langue tamazight

CHLEF - Le secrétaire général du Haut commissariat à l’Amazighité (HCA) Si El Hachemi Assad a souligné, dimanche à Chlef, l’impératif pour les associations dédiées à la culture amazighe de poursuivre leurs activités tout au long de l’année en vue de mettre en exergue le patrimoine amazigh et généraliser l’usage de la langue tamazight.

"Le HCA  assure tous les moyens susceptibles de soutenir les associations dédiées à la culture amazighe qui sont appelées à fournir un travail de qualité et à poursuivre leurs activités tout au long de l’année en vue de mettre en exergue le patrimoine matériel et immatériel amazigh dont regorge toutes les régions du pays", a indiqué M. Assad qui s'est intéressé, lors de sa visite du siège de l’association "Tifaouine", à une exposition sur les us et coutumes du patrimoine amazigh local de la région de Beni Haoua à l’occasion de la Journée internationale de la langue maternelle.  

"Les mécanismes de soutien des associations dédiées à la culture amazighe sont disponibles", a-t-il ajouté, signalant qu’"une partie du Budget du HCA est destiné à assister les associations actives ou à les accompagner dans l’édition de leurs ouvrages, mais aussi à encourager la littérature amazighe et la recherche dans ce domaine".

Le SG du HCA a, par ailleurs, estimé que la préservation du patrimoine et le développement de Tamazight dans toutes ses variantes "est tributaire des associations qui sont appelées à prendre des initiatives qui bénéficieront de l’accompagnement et de l’appui du HCA".

Si El Hachemi Assad a aussi loué, à l’occasion, les efforts de l’association "Tifaouine" pour avoir édité deux ouvrages de l’écrivain Mahfoudh Ouhoua, écrits pour la première fois dans le dialecte local "Chenoui", soulignant le "rôle de ce type d’ouvrages dans l’enrichissement du vocabulaire de la langue amazighe et sa sauvegarde", a-t-il indiqué.

Les festivités de célébration de la Journée internationale de la langue maternelle se poursuivent à Beni Haoua, pour la 2ème journée consécutive, par la tenue, au siège de l’association "Tifaouine", d’une exposition axée sur différentes activités en relation avec le patrimoine amazigh matériel et immatériel.

Le fond livresque de cette association a été enrichi à l’occasion par un nombre d’ouvrages édités par le HCA, un don qui lui a été offert au complexe touristique "Dar El Ikram" de Beni Haoua.

Sur place, l’enseignant universitaire (université d’Alger), Mohand Zerdoumi, a animé une conférence sur "la problématique de l’acquisition et de l’apprentissage chez les enfants parlant Tamazight", destinée aux enseignants de cette langue.

A noter que cette exposition sur le patrimoine amazigh se poursuivra l'après-midi, parallèlement à d’autres activités artistiques et culturelles, destinées au public local.

Les associations appelées à poursuivre leurs activités pour la généralisation de la langue tamazight
  Publié le : dimanche, 21 février 2021 19:35     Catégorie : Culture     Lu : 201 foi (s)   Partagez