Afrique du Sud : la ministre des AE évoque avec l'ambassadeur sahraoui l'agression marocaine à El-Guerguerat

Publié le : vendredi, 04 décembre 2020 19:16   Lu : 23 fois

PRETORIA- La ministre des Affaires étrangères de l’Afrique du Sud, Mme Naledi Pandor a discuté jeudi avec l’ambassadeur sahraoui à Pretoria, Mohamed Yeslelm Baisat, des relations bilatérales et des derniers développements dans la région après l’agression marocaine, le 13 novembre dernier contre des civils sahraouis à El-Guerguerat, a rapporté l'agence de presse sahraouie SPS.

La rencontre entre la chef de la diplomatie sud-africaine et le diplomate sahraoui a été l'occasion de faire le point sur les derniers développements dans la région à la lumière de l'agression marocaine contre les civils sahraouis et la violation par le Maroc de l'accord de cessez-le-feu le 13 novembre à el Guerguarat, a précisé SPS.

M.Baisat a présenté il y a un mois ses lettres de créances au président sud africain, M. Cyril Ramaphosa en tant qu’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire où il a réitéré les liens d’amitié et les valeurs révolutionnaires partagés entre les deux peuples sud-africain et sahraoui, selon SPS.

Pour rappel, l'Afrique du Sud a pris mardi la présidence du Conseil de sécurité de l'ONU. Les questions de paix et de sécurité figurent parmi ses priorités à la lumière des multiples crises sécuritaires affectant diverses  régions du monde, notamment sur le continent africain.

En même temps, l'inertie du Conseil de sécurité face aux agressions marocaines à El-Guerguerat est critiquée par les Sahraouis. Dans ce contexte, le représentant du Front Polisario auprès des Nations unies, Sidi Mohamed Omar, a fustigé mercredi passé le Conseil de sécurité de l'ONU qui tarde à prendre des mesures condamnant l'agression marocaine contre les manifestants pacifiques sahraouis à El Guerguerat.

Evoquant la possibilité que les membres du Conseil de sécurité examinent, au cours du mois de décembre, les questions de sécurité et de paix en Afrique - après que l'Afrique du Sud a pris la présidence du Conseil (s'en tenant à sa position soutenant la lutte du peuple sahraoui) - M. Sidi Mohamed Omar a indiqué que "la nouvelle agression du Maroc sur le territoire sahraoui, est une question qui concerne tous les membres du Conseil de sécurité de l'ONU en tant qu'organe qui a la responsabilité exclusive du maintien de la paix et de la sécurité internationales, et non pas d’un pays en particulier".

Afrique du Sud : la ministre des AE évoque avec l'ambassadeur sahraoui l'agression marocaine à El-Guerguerat
  Publié le : vendredi, 04 décembre 2020 19:16     Catégorie : Monde     Lu : 23 foi (s)   Partagez