Batna: 22.000 oiseaux migrateurs dénombrés dans 22 zones humides

Publié le : dimanche, 31 janvier 2021 18:30   Lu : 89 fois

BATNA- Un total de 22.000 oiseaux migrateurs ont été observés dans 22 des 100 zones humides de la wilaya de Batna au cours de l'opération annuelle de dénombrement hivernal, qui a eu lieu du 16 au 26 janvier, a-t-on appris dimanche auprès de la Conservation des forêts.

L'opération a permis de compter près de 5.000 oiseaux de plus que l'année passée durant laquelle 17.000 individus ont été signalés, a indiqué Redhouane Abdennabi, chef du bureau des espèces protégées, de la chasse et des activités cynégétiques à la Conservation des forêts.

Les espèces les plus observées sont le Tadorne de belon, l'Echasse blanche et le Canard souchet, tandis que d'autres espèces telles que le flamant rose ont été peu nombreuses dans ces zones, a-t-il précisé, soulignant que le dénombrement a été mené par des universitaires spécialisés, des photographes, des cadres et agents des forêts.

Située au nord-ouest de la ville de Batna, la zone humide Chott Gadaïne qui a conservé ses eaux contrairement à d'autres zones touchées par la sécheresse, a attiré durant l'hiver 2021 l'essentiel des effectifs de cette sauvagineavec 20.000 individus, contre 7.000 individus l'hiver passé, a fait remarquer M. Adbennabi, notant la forte présence sur les berges de ce chott de limicoles, dont le bécasseau variable et le bécasseau minute, qui se nourrissent de crustacées, de vers et d'insectes.

Selon le responsable, la forte présence avifaune souligne de l'avis des observateurs l'importance de la biodiversité du chott Gadaïne relevée durant le dénombrement 2021.

L'administration des forêts de Batna a documenté durant l'été et l'hiver sur ce chott un comportement sédentaire des deux espèces considérées comme migratrices, que sont l'Ibis flanelle et de la Sarcelle marbrée, qui a une grande importance universelle, a relevé M. Abdennabi.


Lire aussi : Dénombrement hivernal des oiseaux d’eau à Batna: plusieurs milliers observés au 1er jour


Il a également affirmé que l'administration des forêts a invité des spécialistes universitaires à mener des recherches scientifiques dans ce domaine dans le cadre des deux thèses de doctorat inscrits à l'université Batna-2 sur le flamant rose à Gadaïne et sur les critères de classification de cette zone dans le cadre de la convention Ramsar.

L'opération de dénombrement hivernal s'est distinguée cette année à Batna par la découverte d'une zone humide artificielle, une retenue appartenant à un agriculteur et située dans la commune de Seggana où plusieurs espèces, dont le goéland leucophée, ont été observées, a ajouté la même source.

Batna: 22.000 oiseaux migrateurs dénombrés dans 22 zones humides
  Publié le : dimanche, 31 janvier 2021 18:30     Catégorie : Régions     Lu : 89 foi (s)   Partagez